Vignale

Quelques poèmes autour de collages de Frédéric Vignale
 
 
 
Bleu
Il y a des mots dans le bleu
Comme des hirondelles
Comme des chaussettes
Sur un fil au soleil
La craie crisse ses messages
Les brise à petit bruit
Il reste ce silence
Des matins d'après l'averse
Nos phrases sifflent dans l'azur
Jusqu'à l'épuisement des sens.



 
 
Comment dire l'étrange amour
La voix mate des murs
L'affiche enfin désirable
A force de pluie de mépris
De déchirures...
Comment dire ton visage
Tes yeux de brume ton sourire
Et ta main dans la mienne
Quand nous marchions sous la pluie



 
J'ai cherché j'ai cru trouver
Sous les mots déchirés
Des mots à déchirer
Pour approcher le feu
Qui consume la nuit.
J'ai voulu déparler
J'ai voulu déchanter
Jusqu'à la note unique
Que file l'engoulevent
La nuit dans sa clairière
Comme il parlerait aux morts
 

Suite

Retour à la page d'accueil